mercredi 10 janvier 2018

Raison & Sentiments de Jane Austen version Manga (Po Tse).



Bonjour à tous et à toutes !

Je suis AnGee du Livroscope, j’espère que vous allez bien et que vous êtes prêts pour une nouvelle chronique ! On se retrouve aujourd’hui pour mélanger deux univers que j’aime énormément : les classiques de la littérature britannique et le manga. Depuis plusieurs années fleurissent en librairies des adaptations de classiques littéraires en manga, une façon plutôt sympathique de faire découvrir ou redécouvrir un monde à l’autre (et vice-versa) et j’ai souvent été tentée de m’y plonger. J’ai fini par craquer pour une version d’un de mes romans préférés de Jane Austen : Sense & Sensibility, traduit en français sous le titre de Raison & Sentiments. Cette adaptation en manga nous vient de Po Tse, qui a déjà travaillé sur d’autres œuvres de Jane Austen (Orgueil & Préjugés, par exemple). En espérant que cette chronique vous plaise, je vous souhaite une excellente lecture ! :)

Jane Austen sur le Livroscope :
Vous le savez si vous connaissez un peu mes chroniques, j'ai pour habitude de les démarrer avec une petite présentation de l'auteur du jour. Cependant, Jane Austen est un cas un peu particulier car il s'agit d'une habituée parmi les habitués. J'ai souvent eu l'occasion de parler de ses romans ou d'oeuvres qui s'en inspirent et donc de vous parler d'elle. Je vais éviter alors éviter de me répéter et vous laisser retrouver les articles précédemment écrits à son sujet en lien ci-dessous!


Po Tse & Nobi Nobi !:
Intéressons-nous à présent à Po Tse, le mangaka derrière cette adaptation de Raison & Sentiments. Mes recherches sur internet n’ont pas été très fructueuses et j’ai trouvé au final assez peu de choses le concernant : Po Tse serait originaire de Taïwan et vivrait à Hong Kong. On le connait aussi sous le pseudonyme de LemonPo, qu’il utilise sur son blog (que je vous laisse en lien ci-dessous). En France, il est surtout connu pour son travail sur des adaptations de classiques en manga, comme Orgueil & Préjugés ou encore Emma, deux autres romans de Jane Austen.
C’est la maison d’édition nobi nobi ! qui, en France, propose une collection de classiques en manga. Créée en 2010, cette maison (qui appartient au groupe Hachette) a plus d’une corde à son arc : son ambition principale est de promouvoir la culture japonaise auprès du public français et plus particulièrement la jeunesse. Pour y parvenir, plusieurs collections pour petits et grands sont proposées, dont la collection des classiques en manga. On y retrouve notamment du Shakespeare, avec Roméo et Juliette, mais aussi des œuvres françaises (Les misérables ou encore Les trois mousquetaires). Je vous laisse en lien ci-dessous leur site internet !


Raison & Sentiments :
Résumé :
Après la mort de leur père, Eleanor et Marianne Dashwood, accompagnées de leur mère et de leur jeune sœur, sont poussées par l’épouse de leur demi-frère à quitter leur demeure pour aller s’établir à Barton Cottage, loin de tout ce qu’elles ont connu. Mais très vite, les deux sœurs s’intègrent à merveille dans leur nouvel environnement grâce à la compagnie de Sir John Middleton et de Mrs Jennings. Si Eleanor ne peut s’empêcher de penser, en silence, à Edward Ferrars, Marianne s’épanouit quant à elle face à la présence de Willoughby, un jeune homme très charmant dont tout le monde vante les charmes. Tout le monde, sauf le colonel Brandon, qui semble lui vouer une haine féroce…  Edward Ferrars donnera-t’il des nouvelles à Eleanor ? Marianne trouvera-t’elle le bonheur avec Willoughby ? 

Le travail de Po Tse :
Par le passé, j’ai déjà eu l’occasion de me pencher sur Sense & Sensibility, en vous présentant notamment l’adaptation en mini-séries réalisée par la BBC en 2008. Il s’agit de l’un de mes romans préférés de Jane Austen, dans lequel on retrouve plusieurs thèmes importants de son œuvre : les finances, le mariage, le statut social, ou encore des héroïnes féminines importantes. Cette fois, plutôt que de me pencher sur ces éléments, je vous invite à nous intéresser un peu au travail réalisé par Po Tse pour cette adaptation en manga.
On peut qualifier son travail de « détaillé ». Les expressions faciales des personnages, avec leurs yeux immenses bordés de cil à faire pâlir les mannequins des pubs Maybelline, reflètent les sentiments réels ou trompeurs qu’ils ressentent. Marianne et Eleanor portent des robes aux détails soignés, avec des coiffures élégantes qui collent à leur personnalité. Chaque page est garnie de minuscules détails : des fleurs, des volutes, des rubans…



Ce que j’ai pensé de ce manga :
Depuis que je me suis remise à la lecture des manga il y a quelques mois, j’étais très attirée par la collection de classiques version manga proposée par nobi nobi !. Un simple petit tour sur mon blog suffira à vous montrer à quel point j’adore les classiques (il s’agit sans aucun doute du genre que je préfère le plus lire) et j’étais donc intriguée par l’idée de les voir adaptés de la sorte. Tombée sur Raison & Sentiments, j’ai décidé de tenter l’expérience avec cette valeur sûre, un de mes Austen préférés… Et c’était une lecture plutôt originale et que j’ai dans l’ensemble plutôt bien aimée !

Je ne vous le cache pas, j’étais un peu inquiète avant de commencer ma lecture. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j’espérais que l’intrigue ne serait pas trop changée : pour avoir lu des réécritures ou adaptations modernes de Jane Austen calamiteuses, mon inquiétude pouvait se comprendre. Mais bonne surprise de ce côté-là : l’intrigue du roman est très bien respectée par Po Tse. Je n’ai pas remarqué de changements notables par rapport à l’œuvre originale, on y retrouve l’histoire de Jane Austen dans son ensemble, du début à la fin. Un bon point que je tenais à mentionner à celles et ceux qui auraient peur de se lancer dans ce manga pour cette raison.

Dans ce manga, on retrouve tous les éléments phares du livre de Jane Austen : tout d’abord, les thèmes chers à son cœur sont bien présents. On peut mentionner l’importance de la famille, représentée par les liens qui unissent Eleanor et Marianne mais aussi par les difficultés d’Edward Ferrars de faire ce qu’il souhaite dans la vie, sa mère s’y opposant. Les finances et les questions d’argent en général font également partie du tableau et ce dès le début, lorsque les Dashwood sont contraintes de quitter leur demeure pour s’établir dans un lieu plus modeste. Enfin, il me faut aussi souligner la présence évidente du mariage, grande question qui revient souvent chez Jane Austen.

J’étais heureuse de retrouver les héroïnes de Raison & Sentiments, que j’aime beaucoup. Je trouve que Po Tse est plutôt bien parvenu à retranscrire leurs différences de caractère. Là où Marianne est vive, animée et très expressive, Eleanor se distingue par son calme, sa douceur et son côté un peu « renfermé » : Marianne affiche des expressions multiples, semble toujours en mouvement, tandis que les sourires d’Eleanor se font plus discrets. Eleanor est un de mes personnages préférés de Jane Austen, alors j’étais très contente de la voir plutôt bien représentée dans ce manga. 

Passons au travail de Po Tse. Je ne connaissais pas ce mangaka avant de plonger dans Raison & Sentiments et je ne savais donc pas à quoi ressemblait son coup de crayon. Au final, mes impressions sont plutôt positives dans l’ensemble. Je trouve qu’il dessine très, très bien, et qu’il est particulièrement doué pour réaliser les personnages : les héroïnes de Po Tse sont très belles, les personnages masculins sont aussi très réussis. Il y a beaucoup de détails et c’est un manga très joli à lire.

Mon seul petit bémol, c’est le côté un peu trop « kitsch » qui ressort de l’ensemble. Je ne sais pas ce qu’il en est pour les autres adaptations de classiques en manga, mais j’ai trouvé qu’ici on était souvent dans le « too much », ça frise parfois le ridicule. J’ai déjà vu des adaptations de l’œuvre de Jane Austen où on retrouvait justement ce côté kitschouillard, donc je peux comprendre que ce soit un choix de représenter ainsi l’intrigue mais personnellement ce n’est pas ce que je préfère.

Dans l’ensemble, cette version manga de Raison & Sentiments est une lecture qui a su me plaire. J’ai passé un bon moment avec et je pense me pencher sur d’autres classiques de la collection (je pense par exemple à Sherlock Holmes : vous connaissez mon amour pour Sherlock Holmes). Si vous aimez Jane Austen, n’hésitez pas à jeter un œil à ce livre : on ne sait jamais, il peut peut-être également vous séduire !

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que cette chronique vous plait, n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaire ! Si vous avez des suggestions de classiques transformés en manga, je suis preneuse ! On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant comme toujours prenez soin de vous et lisez beaucoup ! :)

AnGee.

1 commentaire:

  1. Oh, comme les soeurs Dashwood sont mignonnes, avec des airs japonisants... ^^

    RépondreSupprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...