mardi 30 mai 2017

The Ultimate Victorian Challenge #6: La Hurlevent de Jeanne Champion.



Bonjour à tous et à toutes!

Je suis AnGee du Livroscope, j'espère que vous allez bien et que vous êtes prêts pour une nouvelle chronique! Nous nous retrouvons une fois de plus en ce charmant mois de Mai pour avancer sur mon gros Challenge personnel du moment, le Ultimate Victorian Challenge, qui tourne autour de ma période historique préférée, l'ère victorienne. C'est cette fois non pas à la reine elle-même que j'ai décidé de m'intéresser mais à une auteure très connue de cette époque et que j'affectionne tout particulièrement: Emily Brontë, auteure des Hauts de Hurlevent. Je suis récemment tombée par hasard sur un livre de Jeanne Champion, nommé La Hurlevent, et j'ai décidé de vous en parler un peu. En espérant que cette chronique vous plaise, je vous souhaite une bonne lecture! :)

Le Ultimate Victorian Challenge:
Si vous connaissez un peu le blog, vous savez probablement que j'ai une grande fascination pour l'ère victorienne, ma période historique de prédilection. Je suis passionnée par les auteurs, personnages et événements de cette époque. C'est donc pour cela que j'ai décidé de me lancer un Challenge de taille, celui de consacrer 63 chroniques (63 comme le nombre d'années de règne de Victoria) à cet univers que je trouve captivant. J'ai prévu de vous présenter des livres, films, séries et lieux en rapport avec Victoria et son règne. Si vous souhaitez voir mes précédents articles à ce sujet, je vous invite ) suivre le lien ci-dessous.



Jeanne Champion, qui est-ce?
Pour commencer cette chronique sur le bon pied, penchons-nous un peu sur Jeanne Champion, notre auteure du jour. Née en 1931, Jeanne Champion est de Lons-le-Saunier en France-Comté (Comtois, rends-toi!). Elle est connue pour deux activités: celle de peintre et celle d'auteure. Elle commence par se consacrer d'abord à la peinture avec environ 200 oeuvres réalisées (tableaux et gravures) et elle se lance dans l'écriture dans les années 1960. Sa bibliographie est imposante et montre un intérêt particulier pour les figures ayant réellement existé, comme Bette Davis ou Emily Brontë. Si son dernier livre remonte à 2011, La Hurlevent, biographie romancée qui nous intéresse aujourd'hui, date quant à elle de 1987. Elle est depuis 2001 officier des arts et des lettres.) 

La Hurlevent:
Résumé:
En se replongeant dans la lecture de Wuthering Heights, Jeanne Champion se passionne pour passionne pour Emily, l'une des célèbres soeurs Brontë. Elle décide alors d'entreprendre un pèlerinage littéraire et historique sur les traces de cette famille un peu à part pour tenter de comprendre mieux qui était Emily, la femme qui se cache derrière ce roman si bouleversant. Entre les dynamiques d'une fratrie torturée, l'ombre massive d'un père et l'envie d'écrire, c'est un portrait fascinant que nous propose de découvrir Jeanne Champion.

Sur les traces d'Emily Brontë:
Avec La Hurlevent, Jeanne Champion nous propose de découvrir l'une des auteures britanniques les plus connues de l'histoire de la littérature: Emily Brontë, soeur des célèbres Anne et Charlotte. Elle se cache derrière de nombreux poèmes mais aussi derrière le célèbre Wuthering Heights, traduit en français sous le titre des Hauts de Hurlevent
C'est donc à sa recherche que Jeanne Champion se rend dans ce roman, à Haworth plus précisement. Haworth est le presbytère où la petite famille, constituée d'Emily, de ses soeurs et de Branwell, vit avec le père (un religieux souvent dépeint comme sévère) et une tante venue "remplacer" la mère, morte alors que les enfants étaient encore jeunes, un déchirement. 
Jeanne Champion nous propose de parcourir les plaines sur les traces de la jeune Emily, puis la Belgique où elle s'est rendue un temps avec sa soeur Charlotte. Un portrait à la fois de l'auteure, mais aussi de la soeur et de la femme. 

Ce que j'ai pensé du livre:
Il y a quelques mois, la bibliothèque de mon village organisait un gros désherbage, et j'en avais donc profité pour m'offrir quelques livres qui me tentaient. Parmi mes trouvailles: La Hurlevent de Jeanne Champion. Si vous connaissez le blog, vous connaissez aussi mon amour pour les soeurs Brontë et surtout Emily, qui a ma préférence. Je me suis donc fait un petit plaisir avec ce livre, que j'ai trouvé intéressant dans son ensemble.



Je dois avouer avoir été assez perturbée au début de ma lecture car je me suis rendue compte qu'il ne s'agissait pas d'une biographie au sens classique du terme, mais d'une version romancée mêlant le point de de l'auteure et celui d'une Emily imaginée par Jeanne Champion. J'ai même hésité à poursuivre ma lecture avant de finalement la poursuivre. 

Une fois cette première surprise passée, j'ai pu apprécier le style de Jeanne Champion, que je découvre avec ce livre. J'aime beaucoup sa façon d'écrire, très élégante, un peu maniérée (mais pas trop), soignée. C'est particulièrement visible dans les passages mettant en scène Emily, on sent qu'elle a fait un effort pour distinguer sa plume de celle de l'héroïne qu'elle vous présente. 

Comme je connaissais plutôt bien la vie des soeurs Brontë pour avoir déjà eu l'occasion de les étudier en cours, j'avais peur de ne pas apprendre grand chose avec ce livre, même si je savais qu'il s'agissait d'une version romancée de la vie d'Emily. Néanmoins, Jeanne Champion a réussi à me surprendre en évitant une présentation trop scolaire de la vie d'Emily. Au lieu d'un simple déroulé chronologique qui peut vite être ennuyeux si mal maîtrisé, elle parvient, tout en gardant cette chronologie, à se focaliser sur des thèmes bien précis.

La famille est l'un des éléments majeurs de ce livre, et plus particulièrement les relations fraternelles. Elle s'intéresse beaucoup aux liens qui ont pu unir Emily et ses soeurs: Anne parait être sa petite protégée, tandis qu'elle présente une sorte de concurrence avec Charlotte. Branwell, lui, apparaît comme l'électron libre de la famille Brontë.

J'ai aussi trouvé judicieux de s'attarder sur la figure du père. On a souvent tendance à oublier le père des soeurs Brontë ou à simplement le réduire à la figure austère d'un religieux pas très aimable. Ici, il prend une dimension un peu plus étoffée, ce que je trouve intéressant. On le voit terriblement attristé par la mort de sa femme et un peu perdu face à ses enfants.

Néanmoins, malgré tous ces aspects fascinants, je me sens aussi très perplexe après ma lecture. J'avais toujours imaginé et cru les soeurs Brontë très proches les unes des autres, et la façon de Jeanne Champion de présenter Charlotte un peu un tyran me laisse une impression étrange. Je pense que je vais pousser plus loin mes recherches sur les soeurs Brontë afin de savoir s'il s'agit juste d'un choix pour le côté romanesque de l'oeuvre, ou si cela est fondé.

La Hurlevent a été au final une lecture que j'ai trouvée passionnante. Si vous vous attendez à une biographie, vous risquez d'être surpris, mais si vous avez envie de vous plonger dans l'univers des soeurs Brontë, ce roman peut vous séduire!

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cette petite chronique vous plait, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire, je vous réponds toujours avec plaisir. On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant comme toujours prenez soin de vous et lisez beaucoup! :)

AnGee. 

4 commentaires:

  1. J'ai lu une biographie un peu dans ce genre-là il y'a quelques années, l'auteure mélangeant des passages de sa propre main, que l'on pourrait qualifier de romancés et des passages authentiques, issus des mémoires de la personne dont elle écrivait l'histoire (c'était Lucie de la Tour du Pin). Pas mal du tout, comme concept, même si, au départ, c'est vrai que cela surprend un peu parce qu'on ne s'attend pas à une telle forme ! ;)
    Merci pour la découverte, en tous cas ! J'aime l'univers des sœurs Brontë, même si je ne le connais pas à fond non plus et...je me dis que ce livre pourrait peut-être m'apporter un autre éclairage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ce sujet t'intéresse, je pense que le livre peut te plaire :)

      Supprimer
  2. J'ai adoré "Les Hauts de Hurle-Vent", pas sûr d’apprécier cette lecture par contre, mais c'est toujours très intéressant d'en entendre parler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai que c'est assez particulier!

      Supprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...